Votre panier

Votre panier est actuellement vide.

Comprendre votre digestion et ce qui peut l’affecter

Comprendre votre digestion et ce qui peut l’affecter

Ballonnements, crampes abdominales, sensation de pesanteur intestinale, brûlures d’estomac : tout ça peut vous arriver de temps à autre. Ce qui n’est pas normal, c’est que ça fasse partie de votre quotidien.

Une étude menée auprès de 73 000 personnes provenant de 33 pays révèle que 44 % des adultes sont atteints d’un trouble de la digestion.

Presque 1 individu sur 2 aurait donc une difficulté plus ou moins importante à digérer.

Outch !! Oui, le chiffre est monstrueux.

Les problèmes de digestion sont généralement bénins. Ils peuvent toutefois avoir un impact important sur la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

Si votre trouble de la digestion gâche votre existence et que les 1001 conseils de vos proches bien intentionnés n’ont rien donné, il est temps de faire le point.

Prenez du recul par rapport aux recettes « magiques », aux « mange plus de ceci », « arrête de manger ça » et tout le tralala. L’article suivant vous permettra de faire la part des choses sur les ouï-dire de la digestion. Vous serez amené à mieux comprendre votre santé digestive et à réfléchir aux solutions les mieux adaptées pour vous.

Comprenez-vous comment fonctionne la digestion ?

D’abord, pensez aux organes qui forment le système digestif.

Si l’estomac et l’intestin vous viennent instantanément en tête : bravo !

Et si on vous demande d’en nommer un troisième, un quatrième, puis un cinquième ? Moins évident, non ?

En santé, comme dans pas mal d’autres domaines, on a tendance à penser « par catégorie » et à ne pas apprécier un sujet dans sa globalité. Notre vision du système digestif n’y échappe pas : « estomac » + « intestin » = digestion… point barre !

Pourtant, la première étape de la digestion se déroule bien avant que la nourriture n’atteigne votre estomac, le saviez-vous ?

Oui ? Non ? Peut-être ?

Reprenons du début.

Les organes de la digestion

Le système digestif se compose du tube digestif, des organes dits « annexes » et de glandes.

Le tube digestif comprend la bouche, l’œsophage, l’estomac, l’intestin grêle, le côlon et l’anus.

Les organes annexes sont le foie, le pancréas et la vésicule biliaire.

Pour chaque repas, chaque collation et chaque bouchée, il y a au moins 9 organes qui travaillent de concert à la digestion. Vous comprendrez donc que si l’un d’eux est compromis, votre digestion sera nécessairement plus difficile.

Vous l’aurez aussi deviné, votre rendez-vous annuel chez le dentiste est un moyen de contribuer à votre santé digestive.

La digestion mécanique versus la digestion chimique

Le terme « digestion » désigne les processus de dégradation mécanique et chimique des aliments.

La digestion mécanique c’est lorsque nous mastiquons les aliments et qu’ils se déplacent dans le tube digestif grâce aux contractions des muscles gastro-intestinaux.

On parle de digestion chimique quand une enzyme ou une hormone s’en mêle. Par exemple, la salive dans la bouche contient l’amylase salivaire. Il s’agit d’une enzyme qui sert à la digestion des glucides.

Eh oui, la digestion commence dans votre bouche !

Petite parenthèse : Si vous avez déjà expérimenté des ballonnements désagréables après avoir consommé des jus frais c’est parce que vous avez sauté la première étape de la digestion.

Lorsqu’on boit nos fruits et légumes plutôt que de les mastiquer, l’amylase salivaire n’est pas mélangée aux aliments. Les glucides arrivent à votre estomac sans avoir subi de digestion chimique, ce qui occasionne de la fermentation et des inconforts intestinaux.

Pour consommer vos jus frais sans ballonnements, il faut remuer le liquide dans votre bouche pendant quelques secondes avant de l’avaler. Ça permet à l’enzyme digestive de faire son travail et vous, de siroter votre élixir santé en toute quiétude.

Les 4 étapes de la digestion

La principale fonction du système digestif est de fournir les nutriments aux cellules du corps. Il réalise cette tâche au moyen de 4 processus :

  • L’ingestion (arrivée des aliments dans le tube digestif)
  • La digestion (dégradation mécanique et chimique des aliments en molécules)
  • L’absorption (passage des molécules nutritives aux cellules dans la circulation sanguine)
  • L’élimination (mécanisme d’excrétion des déchets de la digestion)

L’impact de la digestion sur le reste de votre corps

Votre système digestif est tellement plus complexe que ce vous pensez. Il est interconnecté avec tous les autres systèmes de votre corps : cardiaque, immunitaire, nerveux, endocrinien, respiratoire, etc.

Le vieillissement, le tabagisme et le style de vie sont les 3 plus grands facteurs qui influencent la qualité de votre digestion. (Lewis, 2026, p. 247)

Le premier est un privilège qu’on ne contrôle pas.

Le deuxième, s’il vous concerne, est un combat qui doit devenir votre priorité.

Le troisième est composé de variables propres à chaque individu, notamment l’alimentation, la façon de manger, la sédentarité, le stress, l’environnement, etc. C’est sur celui-ci qu’on se penche davantage aujourd’hui.

Voici donc nos meilleurs conseils pour prévenir et soulager les troubles de la digestion.

Quoi faire pour avoir une meilleure digestion ?

Revoir votre alimentation

Un journal alimentaire est un excellent moyen de poser un regard objectif sur ce que vous avez mangé et de voir si ces aliments ont déclenché des symptômes digestifs.

Pour chaque repas ou collation, notez :

  • L'aliment et la taille de la portion
  • Le lieu où vous avez mangé (restaurant, maison, travail, etc.)
  • Les symptômes ou les sensations que vous avez ressentis après le repas
  • Notez les éventuels collations supplémentaires que vous avez pris
  • N'oubliez pas d'inclure les sauces, la vinaigrette et les condiments
  • N’oubliez pas d’inclure les boissons (jus, thé, café, tisane, etc.)

L’objectif est d’évaluer votre alimentation de la façon la plus authentique possible.

Une revue de ce que vous consommez au courant de 14 jours peut vous dévoiler d'importantes informations concernant les habitudes qui causeraient vos problèmes de digestion.

Si vous n’arrivez pas à identifier ce qui pourrait causer vos troubles digestifs, le mieux est de consulter une nutritionniste ou un professionnel de la santé en qui vous avez confiance. Votre journal alimentaire sera d’une grande aide. Ne manquez pas de l’apporter avec vous à votre rendez-vous.

Bouger

L’activité physique, sous toutes ses formes, stimule les mouvements involontaires du tube digestif appelés « motilité gastro-intestinale » ou « péristaltisme ». En d’autres mots, bouger tous les jours permet à votre système digestif de s’activer.

L'exercice réduit le temps que mettent les aliments à se déplacer dans le gros intestin. Cela limite la fermentation et la production de gaz. Cela modère aussi la quantité d'eau contenue dans les selles que votre corps réabsorbe. Les selles trop sèches durcissent dans l’intestin et sont plus difficiles à évacuer (McKinley, Michael P. 2019, p.1284). De plus, les exercices de type cardiovasculaire accélèrent votre respiration et votre rythme cardiaque. Cela permet de stimuler la contraction naturelle des muscles de vos intestins ce qui aide à évacuer les selles plus rapidement (Mckinley, Michael P. 2019, p. 949 à 987).

Diminuer votre stress

On vous l’a déjà mentionné, mais ça vaut la peine de le répéter : le système digestif est intimement lié à tous les autres systèmes de votre corps.

Les hormones que votre organisme sécrète lorsqu’il est en état de stress ont pour effet de ralentir la digestion. Des manifestations gastro-intestinales comme la douleur épigastrique, les nausées, la perte d’appétit, les ballonnements, la constipation et la diarrhée sont souvent présentes chez les personnes faisant face à un stress chronique.

Certains troubles gastro-intestinaux comme les ulcères d’estomac et le côlon irritable sont aggravés par le stress (Lewis, 2016, p. 430).

Pour obtenir des conseils sur la gestion du stress et de l’anxiété, cliquez ici.

Prendre un supplément d’enzymes digestives

Avez-vous souvent des ballonnements, des flatulences et des crampes abdominales après avoir mangé certains aliments contenant des fibres et des sucres ? Ressentez-vous une lourdeur intestinale après un repas riche en gras et en protéines ?

Si oui, un supplément d’enzymes pourrait grandement améliorer la qualité de votre digestion !

Les complexes enzymatiques sont conçus pour être utilisés quotidiennement et pour aider votre digestion à chaque repas. Ce type de produit naturel est idéal pour les personnes qui ont une digestion lente ou qui ont de la difficulté à digérer les fibres.

La digestion : en conclusion

Vous savez désormais comment fonctionne votre appareil digestif, quels sont les facteurs de risques liés aux troubles de la digestion et comment les prévenir.

Si vous êtes au pris avec un problème persistant, l’important est maintenant d’en trouver la cause. Et ça, ce peut être une quête plus ou moins longue et complexe.

Si malgré vos bonnes habitudes alimentaires et une hygiène de vie adéquate vos symptômes durent plus de 2 semaines ou qu’ils s’aggravent, ne tardez surtout pas à demander de l’aide à un professionnel de la santé.

Digérer mieux c’est aimer la vie !

L’équipe d’Adrien Gagnon

Article précédent
Poste suivant