Votre panier

Votre panier est actuellement vide.

La tendinite – Comment la reconnaître pour mieux la prévenir ?

La tendinite – Comment la reconnaître pour mieux la prévenir ?

Vous pratiquez régulièrement le tennis, le golf, la course à pied... ou tout autre sport, activité ou profession qui sollicite des mouvements répétitifs? Vous êtes en télétravail et ne disposez d’aucune installation ergonomique ? Il est fort possible que vous ayez déjà ressenti de vives douleurs dans certaines de vos articulations. La tendinite vous est-elle familière ? Explications et conseils pour la soulager et la traiter correctement.

Définition et causes

Malheureusement douloureuse et parfois chronique, la tendinite correspond à l’inflammation d’un tendon ou de sa gaine, les tendons étant des sortes de « cordes » constituées de fibres de collagène permettant d’attacher les muscles aux os.

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine d’une tendinite mais le plus souvent, la douleur s’installe progressivement en raison de la répétition d’un mouvement et de la sollicitation excessive du tendon. Comme:

  1. Dans la pratique d’un sport : sollicitation excessive, échauffement insuffisant, changement brutal de matériel, etc. ;
  2. Dans l’exercice d’une profession qui demande d’effectuer des mouvements répétitifs ;
  3. Suite à des microtraumatismes répétés du tendon : coups, chocs ;
  4. À une mauvaise posture ou au maintien prolongé d’une même position.

Tous les tendons peuvent être le siège d’une tendinite, mais les plus fréquentes sont celles de l’épaule, du tendon d’Achille, du genou, du coude, du poignet ou de la hanche.

Comment reconnaître les signes d’une tendinite ?

Il faut savoir que les principaux symptômes surviennent surtout à la mobilisation active des membres et que vous pouvez aussi ressentir de la douleur à la palpation et même au repos. Il est possible de voir votre peau prendre une coloration rouge à l’endroit où est situé votre douleur et peut même parfois être chaude au toucher. Pour confirmer le diagnostic, il est préférable d’avoir un examen clinique puisque seul un spécialiste pourra évaluer votre condition physique. S’il y a une tendinite, alors la douleur doit se réveiller lors de trois actes : à la contraction du ou des muscles insérés sur le tendon, à la palpation du tendon et à l’étirement du tendon.

Mieux vaut prévenir que guérir

Heureusement, certaines mesures préventives peuvent être mises en place pour prévenir l'apparition d'une tendinite de l'épaule, du coude, du poignet, ou encore de la cheville.

En règle générale, il est recommandé de;

  1. Bien s’échauffer avant de faire de l’exercice
  2. Éviter de s’exercer dans des conditions extrêmes inhabituelles : froid, humidité, etc. ;
  3. Bien s’hydrater;
  4. Se doter d’un équipement de qualité et adapté : chaussures de sport, raquette, etc. ;
  5. Bien s’étirer après l’effort, ce qui renforce les tendons.

Au travail, il est préférable de faire des pauses régulièrement et de varier les gestes, si possible.

Comment traiter une tendinite ?

Il existe plusieurs approches complémentaires qui permettent de traiter une tendinite de manière naturelle. En voici quelques-unes;

1. De la glace et du repos

C’est la première étape du traitement. Elle débute par une mise au repos du tendon et par l’application de glace, selon le protocole « GREC » : glace - repos - élévation – contention.

Il est absolument indispensable de cesser l’activité en cause pour permettre au tendon de se réparer. Le repos est nécessaire tant que la douleur persiste, soit :

  1. Environ une à 3 semaines pour les tendinites bénignes ;
  2. Un à 3 mois pour les tendinites chroniques.

    L’immobilisation totale est cependant contre-indiquée.

    2. Élévation

    En cas de tendinite du genou ou du tendon d’Achille, il peut être utile de surélever la jambe au repos pour diminuer le gonflement.

    3. Contention

    Un bandage élastique peut aussi être utile en cas de gonflement de l’articulation atteinte.

    4. Retour Progressif

    Il est recommandé d’effectuer un retour progressif, selon la tolérance de chacun et la sévérité de la blessure.

    5. Les solutions naturelles

    TendoFlex: Définitivement l’alternative recommandée pour soulager les douleurs aux tendons et ce, sur l’ensemble du corps grâce à l’ingrédient Tendaxion. Tendoflex est la première formule au Canada cliniquement prouvée. À utiliser pour vous permettre de profiter au maximum de vos activités physiques favorites !

    Au besoin, vous pourriez associer à TendoFlex l'une ou plusieurs de ces solutions:

    Antidouleur avec Ovomet: Cet antidouleur naturel permettra de réduire vos douleurs et raideurs articulaires et ce, dès le 5e jour. Ovomet® est composé d’extrait de membranes coquillières d’œufs, lesquelles sont aujourd’hui largement reconnues pour leurs effets sur le soulagement des douleurs articulaires, de l’inflammation et l’amélioration de la mobilité des articulations

    Omega 3 – Formule enrichie: En plus d’aider à maintenir la santé cardiovasculaire, c'est une source d'acides AEP et ADH pour le maintien d'une bonne santé.

    Crème Arthriflex: Cette crème analgésique naturelle (non-grasse) procure un soulagement rapide des douleurs musculaires et articulaires comme maux de dos simples, lumbagos, foulures et entorses (impliquant les muscles, les tendons et/ou les ligaments) et l'arthrite.

    N’oubliez pas que les douleurs associées à la tendinite peuvent mettre du temps avant de s’estomper, il est d’autant plus important d’aider le corps dans son processus de guérison.

    L’équipe Adrien Gagnon

    Article précédent
    Poste suivant