Quoi faire contre le manque d’énergie | 5 trucs sans caféine

Le manque d’énergie est souvent décrit comme de l’épuisement ou de la fatigue générale. Cette sensation ne doit surtout pas être confondue avec le besoin de dormir. La fatigue dont nous parlons aujourd’hui prend la forme d’une baisse marquée d’énergie et de motivation.

Alors, souffrez-vous d’un manque d’énergie ?

Si vous n’êtes pas certain, rassurez-vous. Cet article vous aidera à identifier ce problème. Vous y trouverez aussi un questionnaire d’autoévaluation pour vous permettre de mieux comprendre la place que cette fatigue occupe dans votre vie.

  

Comment reconnaître le manque d’énergie ?

Le manque d’énergie peut être une réaction normale à l’effort, au stress émotionnel, à l’ennui ou au manque de sommeil. Il s’agit d’un symptôme répandu et qui passe souvent inaperçu. La cause réelle peut être difficile à identifier.

Lorsque la fatigue n’est pas soulagée par un retour à une bonne hygiène du sommeil, une alimentation saine ou un environnement sans facteurs de stress importants, il faut en discuter avec votre professionnel de la santé.

Des prises de sang sont alors nécessaires pour exclure ou diagnostiquer une anémie, une infection ou une autre maladie.

 

Les signes du manque d’énergie dans votre quotidien

Vos capacités cognitives diminuent

Le manque d’énergie à un effet négatif sur votre capacité d’analyse et de résolution de problèmes.

Il se peut que certaines tâches professionnelles vous prennent plus de temps que nécessaire. Vos réflexes sont également plus lents ce qui vous met à risque d’accidents ou de blessures.

 

Vous somnolez en plein jour et c’est incontrôlable !

Après l’heure du lunch, votre corps ralentit sa cadence pour permettre au système digestif d’effectuer son travail. Il est donc normal de ressentir une baisse d’énergie en après-midi.

Par contre, si vous souffrez de fatigue générale, vous êtes plutôt  écrasé par un véritable coup de barre accompagné de somnolence.

Pensez à ces fois où vous avez combattu l’envie irrésistible de dormir en pleine réunion ou lorsque vous vous êtes carrément assoupi sur vos heures de bureau en télétravail—Bref, on parle de ces moments où vous êtes complètement K.O. sans raison apparente.

 

Vous n’avez plus la motivation pour bouger

Le manque d’énergie s’accompagne aussi d’une baisse d’intérêt pour l’activité physique et les tâches ménagères.

Si vous souffrez de ce type de fatigue, il se peut que pratiquer les sports que vous aimez vous semble désormais être une corvée. Vous rêvez peut-être aussi de vous abonner à WeCook de façon permanente. Et, le ménage… n’en parlons même pas!

 

La fatigue se lit sur votre visage

Si vous manquez d’énergie, vous pouvez remarquer des cernes et des poches sous vos yeux. Votre teint peut vous sembler terne : votre peau est plus sèche ou plus huileuse qu’à l’habitude. Il est aussi possible que vous commencez (ou recommencer) à souffrir d’acné.

 

Votre équilibre psychologique est sens dessus dessous

L’irritabilité et l’intolérance au stress sont également des conséquences du manque d’énergie. 

Si vous êtes épuisé, il est tout naturel de vous sentir submergé plus facilement. Certaines situations de la vie quotidienne deviennent plus difficiles à gérer qu’en temps normal.

 

Qu’est-ce qui cause le manque d’énergie ?

Gardez en tête que le manque d’énergie est en fait la manifestation du problème et non le problème lui-même—D’ailleurs, c’est pour ça que votre café matinal… et les 2-3 autres qui suivent dans la journée ont peu d’effet sur votre fatigue.

 

Pour gérer votre manque d’énergie, il faut d’abord en connaître la source.

Voici les causes les plus communes :

  • Carences en fer ou en vitamines (dû à une mauvaise alimentation ou une malabsorption)
  • Anémie (souvent la conséquence à long terme d’une carence en fer ou en vitamines)
  • Trouble du sommeil
  • Dépression, burn-out
  • Infection virale ou bactérienne (Mononucléose, grippe, rhume, etc.)
  • Diabète
  • Hypothyroïdie (maladie de la glande thyroïde)
  • Effets secondaires de la prise de certains médicaments

 

Les médicaments les plus courants qui peuvent causer de la fatigue générale ou de la lassitude sont les antihistaminiques pour les allergies (même ceux en vente libre), les sédatifs pour l'anxiété, les antidépresseurs et les somnifères.

Parmi les causes du manque d’énergie, il y a aussi le syndrome de la fatigue chronique qui est un trouble moins fréquent. Dans ce cas, la sensation d’épuisement persiste pendant au moins 6 mois et ne disparaît pas avec le repos.

 

Vous avez un manque d’énergie : que faire ?

La première étape est de prendre du recul et de vous poser les bonnes questions.

Voici un questionnaire pratique pour vous aider à mieux cerner votre problème:

  • Qu’est-ce qui semble avoir provoqué votre fatigue générale ? Est-ce qu’elle s’est installée soudainement ou graduellement ?
  • Qu’est-ce qui semble aggraver ou améliorer votre état ?
  • Sur une échelle de 1 à 10, en supposant que 1 corresponde à votre meilleur niveau d’énergie (la pleine forme) et 10 à une fatigue maximale (vous restez au lit), à combien évaluez-vous votre manque d’énergie en ce moment ?
  • Quelles autres sensations désagréables ou inhabituelles accompagnent votre fatigue (douleur physique, sentiment de désespoir, gain ou perte de poids, toux, trouble de la vision, palpitations, etc.) ?
  • Depuis combien de temps est-ce que vous ressentez ce manque d’énergie ?
  • Qu’est-ce qu’il signifie pour vous ? Comment est-ce que le problème affecte votre quotidien ?

 

Réfléchissez et répondez à ces questions au mieux de votre perception de la situation.

Prenez le temps de relire vos réponses.

 

Si après analyse, votre manque d’énergie semble provenir de votre hygiène de vie (alimentation, stress, manque de sommeil, surentraînement ou manque d’activité physique), poursuivez votre lecture. Le prochain passage s’adresse à vous. Il pourrait vous aider à retrouver votre énergie. 

Si par contre, à la lumière de vos réponses, vous êtes inquiet que ce manque d’énergie soit causé par un problème plus complexe, le mieux est de consulter votre professionnel de la santé sans tarder.

Conservez les réponses aux questions précédentes, celles-ci pourraient être très utiles lors de votre évaluation médicale.

 

5 conseils sans caféine pour remédier à votre manque d’énergie ?

1. D’abord, dormez!

 Commencez par revoir vos habitudes de sommeil.

 

Si vous êtes fatigué en vous levant le matin ou si vous avez toute la misère du monde à vous tirer du lit, c’est probablement que vous êtes en manque de sommeil.

Ceci étant dit, il faut vous questionner à savoir si vous manquez d’heure de sommeil ou si celui-ci est de mauvaise qualité. Les deux sont tout aussi énergivores.


Pour vous aider à reprendre une bonne hygiène de sommeil, consultez nos meilleurs trucs et astuces juste ici.

 

2. Ensuite, réapprenez à respirer

 Les cellules de votre corps possèdent de petits organes appelés « mitochondries ». Elles sont comme vos petites fabriques d’énergie interne.

Pour vous fournir adéquatement en énergie, vos mitochondries ont besoin d’oxygène.

Les gens atteints d’une maladie pulmonaire sont souvent sous-oxygénés et souffrent de fatigue chronique. Toutefois, une personne en bonne santé présentant une respiration courte, rapide ou saccadée causée par le stress, l’anxiété ou l’activité physique intense peut aussi souffrir d’une fatigue ponctuelle plus ou moins importante.

La respiration consciente et intentionnelle est une pratique trop peu recommandée pour aider à prévenir le manque d’énergie.

 

Pour réapprendre à bien respirer, les activités comme le yoga et la méditation ont fait leurs preuves. Vous pouvez aussi choisir d’utiliser un coach de respiration numérique comme les applications mobiles gratuites iBreathe ou Breathwrk.

 

3. Nourrissez votre corps de nutriments essentiels

Parmi les causes possibles du manque d’énergie, les carences en vitamines et nutriments sont en tête de liste.

Une mauvaise alimentation en est souvent responsable.

Attention, « mauvaise alimentation » ne signifie pas « malbouffe ». Sachez qu’avoir une mauvaise alimentation se résume à ne pas fournir à son corps tout ce dont il a besoin pour bien fonctionner. On peut aussi dire « déséquilibre alimentaire ».

Par exemple, les régimes végétariens et végétaliens ne permettent pas un apport adéquat en vitamine B12, B6 et parfois, en d’autres nutriments essentiels. Lorsque ce type de régime alimentaire est adopté sur le long terme, il est nécessaire de prendre des suppléments pour éviter l’anémie et la fatigue chronique.

Selon de récentes études, plus de 60 % des gens qui adoptent le végétarisme ou le végétalisme souffrent d’une carence en B12 dû au manque ou à la très faible biodisponibilité de la B12 dans les végétaux. Environ 20 % des 60 ans et plus seraient aussi à risque.

La prise d’un aide à éviter les carences sournoises en vitamines essentielles.

 

4. Gardez-vous bien hydraté

Une hydratation insuffisante vous fera sentir plus fatigué que d'habitude. Lorsque votre corps n'a pas assez d'eau, il s'affaiblit physiquement et mentalement.

Buvez de l'eau tout au long de la journée, surtout l’été pendant les heures les plus chaudes.

La quantité d'eau recommandée peut varier considérablement d'une personne à l'autre en fonction de sa situation. On recommande généralement de boire un litre d'eau par jour pour chaque tranche de 35 kilos de poids corporel.

 

5. Finalement, réduisez votre consommation de café

Connaissez-vous le « caffeine crash » ?

Il s’agit d’un effet secondaire et indésirable d’une consommation de caféine trop importante.

Oui, au lieu de vous sentir plein d'entrain, c’est plutôt la fatigue qui entre en scène. Cela se produit généralement lorsque vous dépassez la dose maximale recommandée de 400 mg par jour.

En raison de la tolérance naturelle de votre corps, il est probable que vous vous sentiez plus fatigué ou épuisé après avoir bu beaucoup de café (idem pour les boissons énergisantes, certains thés et les colas).

Et maintenant, comment avoir plus d’énergie naturellement ?


Pour augmenter son énergie sans caféine, une alternative naturelle formulée à base de plantes aux propriétés énergisantes comme le maca, le ginseng et le cordyceps pourrait révolutionner votre quotidien.

 

Vous pouvez choisir un supplément en capsule ou liquide sous forme d’ampoules.

 

Psst ! Si vous appréhendez un peu de réduire votre consommation de café (hello petite addiction trendy), la formule liquide pourrait être plus facile à intégrer à votre routine pour commencer.

 

Disons que de remplacer votre cappuccino par un verre de jus frais auquel vous aurez ajouté une ampoule sera probablement plus satisfaisant que d’avaler une capsule avec une gorgée d’eau…

Ici, en tout cas, ça fait l’unanimité.

 

À votre santé !

L’équipe Adrien Gagnon

Produits connexes